"Faire du beau dans l’utile"
Art et Industrie à Sommevoire
XIX-XXème siècles
> Historique de l'Association

Commune rurale de 786 habitants, Sommevoire est le siège de l’association “Les Compagnons de Saint Pierre”.
2 heures 30 séparent la petite cité de Paris, à L’Est, en Haute-Marne. Sommevoire est voisine du Lac du Der de quelques 12 km.

Sommevoire est un haut lieu de production de fonte d’art et d’ornement.  Le lien entre Sommevoire et la métallurgie commence au XIX ème siècle lorsqu’en 1836, Charles Nicolas Denizet dresse les premiers plans d’un haut-fourneau. Une ordonnance royale du 27 mai 1836 l’autorise à construire le haut-fourneau, un bocard et un patouillet au lieu-dit “La Roche”.
Ce lien qui unit Sommevoire à la métallurgie, à Antoine Durenne et à la fonte d’art, est toujours vivant à travers :

  • l’activité de l’usine dont Antoine Durenne fera la renommée

  • le projet des Compagnons de Saint Pierre et de la municipalité dans le cadre de la mise en valeur du patrimoine de fontes d’art : animer la commune sur le thème de la sculpture (accueil d’artistes, restauration de pièces, ateliers d’initiation, etc.), valoriser le fonds de modèles, re dynamiser  une idée toujours actuelle :

"Faire du beau dans l’utile"

  • En 1977, M. Michel Deverre directeur commercial de G.H.M. s’émeut du mauvais état de l’église Saint Pierre. Grâce à ses connaissances et compétences en matière de restauration artistique, un groupe se forme. Le groupe, M. Deverre, M. Paul Linard, ancien ciseleur des usines Durenne et conseiller municipal ; Le Dr Jacquelin, maire de Sommevoire et M. Demangeon, décident de la rénovation de l’église. Avec l’aide de l’Architecte en chef des Bâtiments de France, des Compagnons du Devoir et de quelques 200 bénévoles du village, l’église est entièrement restaurée. Mme Jacqueline Nicolle, facteur de vitrail, réalisera les nouveaux vitraux. L’église devient naturellement un lieu d’exposition.
Naît une association dont le nom évoque la mémoire de cette aventure : "Les Compagnons de Saint Pierre".
M. Michel Deverre en sera le premier président. Bruno Driat, docteur en pharmacie, originaire de Sommevoire, en est l’actuel Président.
Créée pour favoriser l’animation culturelle et sociale de Sommevoire et de ses environs, l’association “Les Compagnons de Saint Pierre” a pour but de promouvoir les loisirs et l’artisanat local, en particulier la fonderie d’art. La restauration et la réhabilitation des statues et modèles du fonds Durenne, la création d’un musée de la fonderie d’art, font, dès le départ, partie de leurs objectifs.
  • Dans les années 80, l’entreprise G.H.M. souhaitait se séparer des modèles en plâtre hérités des productions Durenne. M. Linard, aidé par le directeur de l’usine M. Lapie, propose de préserver ce qui constitue une des richesses des productions du XIX ème - le statuaire. Ces modèles étaient stockés dans un “Paradis” (c’est ainsi que les ouvriers baptisaient les hangars où étaient entreposés de grandes quantités de statues religieuses). M. Deverre et Mme Judith Kagan (Mme Kagan deviendra inspecteur des monuments historiques) lancent à travers l’association la conservation du fonds de modèles. Les Compagnons de Saint Pierre en deviennent dépositaires par convention. 
>
<
Les modèles en plâtre stockés dans les hangars de la GHM, avant le déménagement .
v
  • En 1989, un contrat est signé entre l’Etat et le département de la Haute-Marne, pour dresser un état des lieux. Diligenté par Mme Anne Pingeot, Conservateur Général du Musée d’Orsay, l’inventaire (réalisé par France Benoît, Anne de Francqueville et Catherine Durepaire) répertorie 700 modèles.
> Les Compagnons de Saint Pierre animent aujourd’hui  “Le Paradis”, fonds de modèles d’Antoine Durenne.
> Association Les Compagnons de Saint-Pierre, 2 rue du Pont , 52220 Sommevoire - Dépositaire du Fonds de modèles Antoine Durenne.
Historique - Antoine Durenne - Le Paradis - Savoir-faire -Projet - Visites - Média/Presse - Liens utiles - Nous contacter - Page d'accueil
Les Fontes d'Art de Sommevoire